GREAT AT SMALL THINGS

Identification de champignons lignivores (mérule et autres) dans les habitations

La Mycothèque de l’Université catholique de Louvain (BCCM/MUCL) procède à des expertises en vue d’identifier les champignons lignivores dommageables pour les bois d’œuvre et le bâtiment en général : mérule (Serpula lacrymans), coniophore (Coniophora sp.) ou autres (Antrodia, Donkioporia, Gloeophyllum…).

Les champignons lignivores dommageables, tels que la mérule peuvent se présenter sous divers aspects suivant les conditions dans lesquelles ils se développent. Disposer d’une identification précise et correcte est judicieux afin de pouvoir prendre toutes les dispositions nécessaires.

Déposer l'échantillon en personne au secrétariat, lors d'un rendez-vous avec la personne de contact, ou par courrier.

Le résultat est communiqué

  • directement, si l’échantillon est apporté lors d’un rendez-vous, ou

  • dans un délai d’une semaine après réception des échantillons déposés au secrétariat ou envoyés par la poste.

Le rapport reprenant le résultat d’identification est envoyé avec la facture.

Comment prélever vos échantillons ?

Bois dégradé : prélevez une partie du support dégradé bien représentatif.

Champignon : prélevez des fragments du champignon observé, tels que des cordons, filaments, feutrages, fructifications et placez-les dans une enveloppe ou un sac, de préférence en papier.

Moisissures : prélevez une partie du fragment dégradé (bois, papier…) recouvert de moisissures et glissez-la dans un sac en papier.

Développements filamenteux de moisissures sur maçonnerie : appliquez un papier collant transparent de 5 cm de long sur la zone contaminée et collez-le ensuite sur un support en plastique (ex. chemise en plastique).

Personne de contact: Dr Cony Decock